Psyllium blond en poudre - Bio- Inde

Psyllium blond en poudre - Bio- Inde

Sign in


Pour l’anecdote, le mot psyllium vient du grec psyllos qui signifie puce. Il est ainsi appelé parce que ses graines sont minuscules et très légères - 1 000 graines pèsent à peine 2 g. Les étonnantes propriétés du psyllium viennent du mucilage contenu dans son tégument (enveloppe de la graine).

Qu’est-ce que le mucilage ?

C’est une fibre végétale très hydrophile qui gonfle au contact de l’eau et forme une masse gélatineuse très douce qui lubrifie les parois intestinales et agit comme une éponge, s’imprégnant des déchets qu’il trouve sur son passage, y compris les métaux lourds.

Le mucilage du tégument de psyllium contient 70% de fibres solubles et 30% de fibres insolubles. Les mucilages végétaux ont des propriétés épaississantes, adhésives et adoucissantes.

Liste des diverses conditions pour lesquelles le tégument de psyllium blond est utilisé avec succès :

  • Constipation
  • Diverticulose/diverticulite
  • Cholestérol élevé (hypercholestérolémie)
  • Côlon irritable 
  • Diabète de type 2 (non insulino-dépendant)
  • Athérosclérose et donc, toutes maladies cardiovasculaires
  • Diarrhée
  • Hémorroïdes
  • Triglycéridémie 
  • Rectocolite hémorragique (pour maintenir la rémission)
  • Maladie de Parkinson (pour la constipation)
  • Perte de poids et obésité
Le psyllium est avant tout le meilleur régulateur de la fonction intestinale

Indications pour le psyllium blond

ventre bien-être intestinal avec le psyllium

Selles liquides

Il peut paraître surprenant qu'une plante soit à la fois un remède à la constipation et aux selles liquides ou semi-liquides. Pourtant, c'est la réalité. En fait, quel que soit le point de départ, le psyllium redonne aux selles une consistance optimale, molle et malléable, et restaure un fonctionnement normal du côlon.

Bien qu'étant une plante, le psyllium n'est pas un aliment ; il n'est pas assimilé par l'organisme. Son action purement mécanique structure et moule les selles.  

La réhydratation d’enfants souffrant de maladies diarrhéiques aiguës a été plus rapide avec la prise de psyllium (50 g/litre d’eau associé à 3,5 g/litre de sel (4,9 h, n=121, comparé à 5,3 h, n=117 des standards de l’OMS). (Pubmed - Arias 1997).

Côlon irritable (colopathie fonctionnelle)

L'OMS reconnaît également que le Psyllium est supérieur au son de blé dans le traitement du syndrome du côlon irritable. Des recherches cliniques ont établi que les doses optimales se situaient entre 20 g et 30 g de psyllium par jour.   

Réduction du taux de cholestérol

Le Psyllium réduit le taux global de cholestérol sanguin de 8.9%, et le taux de cholestérol LDL (le “mauvais” cholestérol) de 13% (Pubmed - Anderson 1999).  

Le Psyllium réduit le taux global de cholestérol sanguin de 8.9%, le taux de cholestérol LDL (le “mauvais” cholestérol) de 13%. Il réduit également le taux de glucose global et postprandial de 11% et de 19.2% après 8 semaines de cure de psyllium blond (5,1 g par jour). Résultats obtenus dans le suivi de 34 hommes souffrant de diabète de type 2.  (Pubmed - Anderson 1999).

Réduction du taux de glucose - Diabète

En étudiant les effets du psyllium sur des patients atteints de diabète de type 2, des chercheurs ont constaté qu’il contribuait non seulement à normaliser le taux de lipides dans le sang, mais aussi à faire baisser la glycémie, après 8 semaines de cure de psyllium blond à raison de 5,1 g par jour. (Résultats obtenus lors du suivi de 34 hommes souffrant de diabète de type 2. Pubmed - Anderson 1999).

Pour tirer le meilleur parti de cet effet, il semble préférable de consommer le psyllium à l'heure des repas, mélangé aux aliments, plutôt que de le prendre entre les repas sous forme de supplément.

En modifiant la structure, la texture et la viscosité des aliments dans l’intestin, il diminue l’index glycémique du repas.

Le psyllium engendre également un sentiment de satiété qui peut contribuer à réduire la prise alimentaire et par conséquent à contrôler le poids.

Comme le souligne l’auteur d’une synthèse publiée en 2003, les enfants et les adolescents obèses et diabétiques pourraient bénéficier d’une diète enrichie en psyllium (Moreno LA, Tresaco B, et alPsyllium fibre and the metabolic control of obese children and adolescentsJ Physiol Biochem. 2003 Sep;59(3):235-42. Review). 

Hémorroïdes

Une étude en double aveugle a montré que le tégument de psyllium blond, pris trois fois par jour (3 x 7 g) réduit la douleur et les saignements associés aux hémorroïdes. (Moesgaard F, Nielsen ML, Hansen JB, Knudsen JT. High-fiber diet reduces bleeding and pain in patients with hemorrhoids. Dis Colon Rectum 1982;25:454–6).

Cancer du côlon

Alabaster O, Tang ZC, Frost A, Sivapurkar N ont démontré une possible utilisation du psyllium pour inhiber le cancer du côlon. Cancer Lett. 1993 ; 75:53–58.

Maladies inflammatoires de l'intestin

Rectocolite hémorragique (colite ulcéreuse), maladie de Crohn, gastro-entérite, diverticulite, etc. Dans toutes les maladies inflammatoires de l'intestin, aiguës ou chroniques, le psyllium est un excellent émollient et anti-diarrhéique dont la prise est particulièrement indiquée. 

Dans les années 1990, 2 études de faible envergure ont permis d’observer que le psyllium pouvait non seulement diminuer les symptômes de la colite ulcéreuse chez des malades en rémission, mais qu’il pouvait aussi prolonger cette rémission de façon aussi efficace que le traitement classique à la mésalazine.

Récemment, des chercheurs japonais ont montré que le recours à un symbiotique - l’association d’un prébiotique (le psyllium) et d’un probiotique (Bifibobacterium longum) - avait eu plus d’effet sur la qualité de vie des malades que chacun des suppléments pris isolément. Il a aussi été le seul à réduire l’inflammation de l’intestin.

Maladies cardiovasculaires

Outre ses bienfaits sur le taux de lipides sanguins (voir les recherches sur l’hypercholestérolémie) et la glycémie (voir les recherches sur le diabète), le psyllium agit sur d’autres composantes du syndrome métabolique, un état qui prédispose aux maladies cardiovasculaires. Ainsi, en 2005, 2 méta-analyses indépendantes parvenaient à la conclusion qu’une supplémentation en tégument de psyllium (environ 10 g par jour) contribuait à réduire la pression artérielle, en particulier chez les individus hypertendus. Deux ans plus tard, un essai clinique montrait qu’une alimentation intégrant 3,5 g de psyllium, 3 fois par jour pendant 6 mois, diminuait de façon significative la pression artérielle de personnes en excédent de poids et faisant de l’hypertension.

Il est à noter qu’aux États-Unis, depuis 1998, la FDA (Food and Drug Administration) autorise les produits contenant du psyllium à indiquer qu’il existe une relation entre les fibres solubles du psyllium et la réduction du risque de maladie coronarienne.

Contre-indications 

- Sténose intestinale ou oesophagienne, ou tout autre type d'obstruction gastro-intestinale réelle ou présumée. Dans le doute, consultez votre médecin.

- Difficultés à avaler.

- Présence d'un fécalome (masse volumineuse constituée par des selles dures qui ne peuvent être évacuées)

- Nausées, vomissements, fièvre ou douleur abdominale. Allez consulter.

- Saignement du rectum dont la cause n'a pas été diagnostiquée.

De rares cas de réactions allergiques ont été rapportés.

 

Au bout de combien de temps les effets se font-ils sentir ? 

Les effets sont généralement observés dans les 24 à 48 heures après la première dose.