Pois cassés verts  bio - Italie

Pois cassés verts bio - Italie

Sign in

Le pois sec, jaune ou vert, est une légumineuse très présente dans notre alimentation, tout comme le soya, l’arachide et le haricot sec. Il est faible en gras, riche en glucides, en protéines et en fibres alimentaires en plus de contribuer à l’apport en plusieurs vitamines et minéraux. Cependant, comme la plupart des autres légumineuses, le pois sec n’est pas complet quant à son contenu en protéines. Certains acides aminés essentiels, telle la méthionine, se retrouve en faible quantité, d’où la nécessité de le combiner avec d’autres sources protéiques.

Principes actifs et propriétés

Un pois sec par jour pour diminuer le cholestérol sanguin…
Certaines personnes ont pris l’habitude de consommer un pois sec par jour, de façon similaire à la prise d’un médicament, dans le but de réduire leur cholestérol sanguin. Bien que les légumineuses puissent effectivement avoir un effet bénéfique sur le profil lipidique3, il faut en consommer en quantité suffisante pour observer un tel effet. Puisque la prise d’un seul pois sec par jour est loin de correspondre à une portion appréciable de légumineuse, cette habitude ne permet probablement pas de réduire le cholestérol sanguin.
Fibres alimentaires. Les légumineuses sont toutes de bonnes sources de fibres. Les fibres alimentaires, qui se retrouvent seulement dans les produits végétaux, sont des substances qui ne sont pas digérées par l’organisme. Les fibres du pois se retrouvent presque entièrement sous forme insoluble (soit environ 95 % des fibres totales)7,8. Rappelons qu’une alimentation riche en fibres insolubles aide principalement à maintenir une fonction intestinale adéquate9. De plus, même si elles ne fournissent pas de calories, les fibres alimentaires apporteraient un plus grand rassasiement9. À noter qu’il est recommandé de consommer 25 g de fibres par jour pour les femmes de 19 ans à 50 ans, et 38 g par jour pour les hommes du même groupe d’âge10. La consommation de 125 ml de pois secs cuits permet de faciliter l’atteinte de cet objectif en fournissant 3 g de fibres.

Lipides sanguins. La consommation de pois secs, comme celle d’autres légumineuses, pourrait aider à améliorer le profil lipidique sanguin. C’est ce que semblent démontrer certains résultats d’études effectuées chez l’animal11-14. Les effets bénéfiques sur le profil lipidique sanguin pourraient expliquer en partie l’association observée entre la consommation de légumineuses et la diminution du risque de maladies cardiovasculaires. Toutefois, des études chez l’humain devront être réalisées afin d’évaluer si la consommation de pois secs en soi permet d’améliorer le profil lipidique.

Diabète de type 2. Chez les diabétiques de type 2, tout comme chez ceux de type 1, il est important d’obtenir des glycémies dans les limites normales après la prise de nourriture afin d’avoir un meilleur contrôle du diabète. Dans une étude regroupant neuf patients atteints de diabète de type 2, la glycémie observée après l’ingestion de 36 g de glucides provenant de pois secs cuits correspondait environ au tiers de la glycémie observée avec la même quantité de glucides provenant de la pomme de terre. L’effet du pois sec cuit sur la glycémie semble s’expliquer par la présence de différents composés tels que les fibres alimentaires, l’amidon ou certains facteurs antinutritionnels (par exemple les polyphénols et l’acide phytique)15. Comme les glucides contenus dans les pois secs semblent avoir moins d’impact sur la glycémie que les glucides provenant d’autres aliments, comme la pomme de terre, il serait intéressant de recommander l’intégration de cette légumineuse dans l’alimentation des personnes diabétiques de type 216.